Un collège à énergies positives

Au collège Lucie Aubrac, la protection de l'environnement c'est important ! Au moment où on parle de réchauffement climatique ou même d'effondrement, nous, collégiens, nous sommes décidés à agir. De nombreuses actions sont mises en place pour devenir un vrai collège "à énergies positives" ! Ce dossier met en lumière certaines de ces actions.

La journée des défis !

Abdallah, Quentin et Axel 

Le vendredi 15 mars 2019 a eu lieu la journée mondiale pour le climat. Les élèves de la classe de 4ème 2 ont créé 8 défis pour l’écologie. Ils sont passés le jeudi 14 dans toutes les classes du collège pour expliquer ces différents défis. Une sortie était à gagner pour la classe remportant le plus de points. 

Beaucoup d’élèves et de professeurs ont joué le jeu : ce jour-là, le défi « tous habillés en vert » a très bien marché. De nombreux élèves sont venus en vélo ou en trottinette ce jour-là. La plupart des élèves est venue au collège avec une gourde à la place d'une bouteille. Un représentant de chaque classe est venu au 5C pour planter une graine et la plante doit maintenant pousser dans la salle de leur professeur principal. 

Une belle journée participative ! Une belle initiative des élèves de 4e2 à renouveler !

Un reportage sonore a été réalisé lors de cette journée des défis. Vous pouvez l'écouter en cliquant sur le lien.

Voir le reportage vidéo de Mariam et Hafsa

 

Des marches pour le climat

 

« On est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat »… C'est avec ce slogan que j'ai marché le vendredi 15 mars avec plus de 6 000 jeunes dans les rues de Lille. Avec ma banderole « Ensemble pour le climat » je me suis senti impliqué dans cette lutte pour le climat qui devrait concerner l'ensemble de la jeunesse. Le mouvement de grève de la jeunesse pour le climat, a commencé en août avec la jeune militante Greta Thunberg. A l’époque elle était toute seule avec sa pancarte mais le 15 mars on comptabilisait plus de 1 million de jeunes dans 125 pays.

Qui es-tu Greta Thunberg ?

 

Greta Thunberg est une jeune Suédoise de 16 ans. Elle a été la première adolescente, l’été dernier, à faire la « grève scolaire » pour la planète : une fois par semaine, elle ne va pas en cours et va plutôt manifester devant le Parlement de son pays. Depuis, dans le monde entier, des étudiants et des lycéens font la même chose pour alerter les gouvernements sur le réchauffement climatique. Greta a prononcé plusieurs discours face à des dirigeants du monde entier pour faire entendre la voix des jeunes.

Qui es-tu Greta Thunberg ?

 

Greta Thunberg est une jeune Suédoise de 16 ans. Elle a été la première adolescente, l’été dernier, à faire la « grève scolaire » pour la planète : une fois par semaine, elle ne va pas en cours et va plutôt manifester devant le Parlement de son pays. Depuis, dans le monde entier, des étudiants et des lycéens font la même chose pour alerter les gouvernements sur le réchauffement climatique. Greta a prononcé plusieurs discours face à des dirigeants du monde entier pour faire entendre la voix des jeunes.

Source France Culture
 
Un reportage de Mariam, Quentin, Soukaina, Marlauny, Maely, et Morgan

Et si on passait au vélo !

Dans le cadre du projet "citireporters" nous avons travaillé sur la future voie verte du Ferrain. C'est une piste cyclable sécurisée de 11 km qui reliera Halluin à Tourcoing. Cela nous a permis de réfléchir sur la place des transports doux dans la ville. En plus des bienfaits pour lutter contre la pollution, favoriser le vélo permet également de préserver la biodiversité en ville. Et comme le dit Sophie Fourny de la Métropole Urbaine de Lille : c'est vrai que ça a un coût, mais les bienfaits eux, n'ont pas de prix.

 

Au Trichon, une ferme vraiment pas banale !

 

Tout commence dans ce quartier très populaire de Roubaix avec la Coopérative Baraka qui ouvre ses portes en 2012. Le bâtiment bioclimatique est en bois et paille, et héberge un restaurant ainsi que des salles de réunion. Régulièrement, des rencontres débats sont également organisés dans cet endroit.

En 2015, la Coopérative Baraka signe avec la ville de Roubaix une convention d’occupation du parking désaffecté qui lui fait face. L’idée est d’installer une petite terrasse commerciale et de lancer un jardin partagé avec le quartier. En 10 mois, une quarantaine d’habitants transforment petit à petit, chaque vendredi, cet ancien parking en ferme urbaine.
Avec des espaces de jardins partagés entourés de palettes, des toilettes sèches, des bacs à compost ou encore des systèmes de récupération de pluie, on comprend vite ici que l’on est sur un espace faisant appel à l’ingéniosité des habitants/fermiers urbains, dans une démarche de récupération et de ré-emploi de matériaux disponibles .

Ce qui est intéressant, c’est que la dynamique à l’œuvre sur le jardin partagé donne des idées et des envies collectives. Au delà des 3 000m2 du parking désaffecté, pourquoi ne pas imaginer une ferme urbaine sur les 6 000m2 de la friche voisine et même dans les locaux voisins que l’Université de Lille vient d’abandonner ?


 

Pour écouter l'interview de Pierre Wolf, co-créateur de la Ferme urbaine du Trichon et de la coopérative Baraka, cliquez sur le lien

Un reportage de la 4e Médias

1/1
 

D'autres lieux qui font la part belle à la nature

 
Un reportage de la 4e Médias

1/4

Des élèves qui s'engagent

 

Les éco-délégués :

Pour la première année au collège, les classes ont élu des éco-délégués. Ca fait une soixantaine d'élèves qui veillent à l'environnement et portent des projets pour cela. Ils sont répartis en cinq commissions :

- Les éco-nettoyeurs (« Pour une Planète plus nette ») : nettoyage de la cour, sensibilisation au tri, au vrac, au zéro déchet, au zéro gaspillage de nourriture, de papier…

- Les Bee Api : éco-délégués nommés pour la sauvegarde des ruches du collège

- L’équipe du BSL (Bio-Saison-Local) : ils vont demander que des menus avec des produits bio ou locaux soient proposés régulièrement à la cantine

- Les éco-délégués de la basse-cour : ils seront en charge du poulailler et vont travailler pour voir comment réaliser ce projet

- Les éco-délégués du potager : ils vont bichonner le potager du collège et organiser (peut être) une disco-soupe...

 

Le club nature :

La nature est très importante dans notre monde actuel, malheureusement, elle est malmenée et les conséquences se font ressentir (réchauffement climatique, montée des eaux, pics de pollution, ...). 

Au collège Lucie Aubrac, tout est fait pour améliorer nos conditions de vie à l'aide du club nature, un club encadré par des adultes et créé pour les collégiens.

Au club nature, on se consacre totalement à l'écologie et à la biodiversité : on s'occupe des ruches en récoltant le miel, on fabrique des composts, on fait pousser ses propres légumes bio dans le potager.

Le club Nature c'est tous les mardis midis !