Rencontre avec le Secours Populaire

Par Valentin et Idir

Depuis quelques années maintenant plusieurs pays d’Afrique sont en guerre civile. A cause de ces guerres beaucoup de personnes quittent leur pays pour pouvoir survivre à la guerre. Ces personnes ayant tout perdu essayent de rejoindre l’Europe pour recommencer une nouvelle vie.

 

Pour arriver en Europe les réfugiés doivent très souvent monter sur des bateaux remplis à craquer. Très souvent ces bateaux coulent et des centaines de migrants meurent. Quand ils ont la chance d’arriver en Grèce ou en Italie, la plupart du temps ils sont renvoyés dans leur pays d’origine. Mais parfois ils arrivent à passer la douane. S’ils arrivent en France ils peuvent demander l’asile politique c’est là qu’intervient le Secours Populaire.

 

Quand on a rencontré le responsable des demandeurs d’asile :

Le jeudi 1er octobre la classe de 4ème6 attendait patiemment l’arrivée du responsable des demandeurs d’asile du Secours Populaire. En effet, depuis la rentrée ces élèves faisaient une grande collecte de vêtements pour les réfugiés et ce jour-là le responsable leur a expliqué en quoi consistent vraiment leurs actions. Dès son arrivée les élèves l’assaillent de questions :

Interview du responsable :

Quelles formations faut-il pour entrer au Secours Populaire ?
Quelles sont vos fonctions au sein du groupe ?
En quoi consistent vos actions ?

Il nous explique que pour entrer au Secours Populaire il faut suivre une formation d’éducateur ou d’éducateur spécialisé ou d’assistant social. Il nous explique aussi que sa fonction est d’aider les demandeurs d’asile et que leurs actions consistent à loger les migrants, leur donner des cours de français pour apprendre à lire et parler français ou leur prodiguer des soins.

Les étapes à suivre pour demander l’asile :

Ensuite il leur a expliqué les étapes à suivre pour qu’un demandeur d’asile demande l’asile. Il doit d’abord aller à la préfecture où il dépose un dossier avec son nom, un récit avec des preuves de leur situation difficile… Puis le dossier est envoyé à l’O.F.P.R.A (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides). Un officier contrôle le dossier et le valide ou non. Très souvent les familles peuvent attendre jusqu’à 3 mois pour avoir une réponse. Si la réponse est négative le demandeur d’asile a 1 mois pour faire un recours. Puis il est convoqué à la C.N.D.A (Cour Nationale du Droit d’Asile). Si le demandeur d’asile ne se voit toujours pas accorder l’asile il peut demander l’asile subsidiaire et on lui délivre un titre de séjour d’un an.

A la fin de cette rencontre intéressante les élèves de la 4ème6 sont descendus en salle de médiation pour donner leur collecte.